Groin devant

Groin devant
  • miniature1 Groin devant
Oya
Il court, il court, le petit cochon ! Une piste, des cochons qui remplacent des lévriers, Des cochons dont on ne connaît pas les propriétaires (joueurs) Mais qui va gagner ? Surprise surprise.... Jusqu’au bout de la piste !
Nombre de joueurs
De 2 à 5 joueurs
Âge
Pour les 6 ans
Auteur(s)
Heinz Meister
Durée d'une partie
30min à 1h
Référence
OYSCGA
Il court, il court, le petit cochon !

Une piste, des cochons qui remplacent des lévriers, et c’est parti ! la course commence.... Les joueurs ne connaissent pas la couleur du cochon des autres, ils ne connaissent que la leur. Chaque joueur reçoit une main de cartes aléatoirement qui se complétera à chaque tour par une carte, au fur à mesure de la manche. Une carte posée pour faire avancer un cochon sur un tronçon de la piste, une carte d’une couleur tirée pour compléter sa main.

“Groin Devant”est un jeu de stratégie et de bluff, où la gestion de cartes est importante. Jeu à décision rapide,

car attention pour gagner la course, il va falloir compter sur les adversaires pour qu’ils avancent aussi votre “petit cochon pour gagner la course. Il se joue en 3 manches, au minimum, mais l’addiction peut vite prendre le dessus, quand on aime les jeu de pari.

C’est un jeu malin pour les enfants qui peuvent y jouer vers 6 ans. Et c’est un jeu qui peut devenir vite addictif, pour les adultes, avec des courses folles à peaufiner leurs stratégies. Jeu - Apéro, pour des débuts de soirée pour chauffer l’ambiance ! Ou de fins de soirée après avoir jouer à des gros jeux de stratégie !!!

Il existe 10 variantes :

Les variantes peuvent se combiner pour la plupart librement, n‘hésitez pas à nous faire parvenir vos propres inventions.

Sprint intermédiaire

En début de partie, l‘Oya pose 3 jetons du tas sur 3 tuiles, le 1er devant être au moins à 4 tuiles du 1er cochon. Le joueur qui pose un cochon sur une tuile à jeton récupère le jeton.

Relais

En début de partie l‘Oya pose 3 cartes de la pioche, face cachée et sans les regarder, sur 3 tuiles, la 1ère devant être au moins à 4 tuiles du 1er cochon. Le joueur qui pose un cochon sur une tuile avec carte, la regarde et, avant de l‘ajouter à sa main, la remplace par une des cartes qu‘il a en main, également face cachée

Entraide

en début de partie, chaque joueur donne face cachée une carte à ses 2 voisins, puis récupère les 2 cartes offertes par ses voisins.

Pari

Chaque joueur recoit 8 cartes en début de partie et en place une face cachée devant lui. si ce cochon finit dernier de la course, il gagnera un jeton.

Flaque

un cochon qui arrive sur une tuile flaque ne peut plus être avancé tant qu‘il n‘est pas doublé, qu‘il se retrouve dernier ou qu‘un joueur n‘a que cette couleur en main. coup de bâton quand un joueur pose un cochon sur une case bâton, il doit immédiatement avancer un cochon se trouvant derrière ce cochon (ou à nouveau ce cochon si celui-ci est dernier). Ce nouvel avancement ne permet pas de gagner de jeton, mais peut permettre d‘éviter les jetons gagnés en fin de partie.

quitte ou double

A la fin d‘une partie, un joueur peut faire quitte ou double : il n‘encaisse pas les jetons de cette course mais en gagnera le double s‘il gagne des jetons lors de la course suivante (on ne double les gains que de la course précédente).

Passe à ton voisin

chaque carte ne fait plus avancer le cochon de cette couleur, mais celui placer devant ou derrière dans le classement actuel de la course. la carte du cochon en tête fait avancer le second, la carte du cochon en queue fait avancer l‘avant dernier.

Groin devant Duplicate

Durant la partie, chaque joueur empile face visible devant lui les cartes qu‘il joue. En fin de partie, chaque joueur passe sa pile de cartes jouées à son voisin. On continue ainsi jusqu‘à ce que chaque joueur a joué avec chaque main.

Voyeur

Chaque joueur peut voir à tout moment les cartes du joueur qui joue avant lui. (Schweinsgalopp titre original)

Ajouter un avis

Soyez le premier à donner votre avis !